· 

Effet Joule et sécurité électrique

Effet Joule et sécurité électrique : évaluer le dimension de ses installations électriques

Qu'est-ce que l'effet Joule ? Quel rapport avec la sécurité électrique de  mon entreprise ? Quelle différence entre deux câbles électriques de diamètre différent ?  Est-ce vraiment important ?

Lors de travaux électriques, on peut être tenté de réduire les coûts en choisissant le moins cher des deux. Quelles sont les conséquences pour la sécurité électrique d'un mauvais dimensionnement des câbles dans une installation ?

Pour le savoir, M-CO vous indique les points de vigilance essentiels.

1/Le principe de la résistance électrique

La résistance électrique est la propriété d’un matériau à aller à l’encontre d’un courant électrique. La résistance électrique est responsable d’une fuite d’énergie sous forme de chaleur : l’effet Joule. Cette production de chaleur peut être recherchée (la cafetière ou la bouilloire en sont de bons exemples !), mais ce n’est pas toujours le cas.

2/ La résistivité des câbles électriques

Pour qu’une installation fonctionne correctement et assurer la sécurité électrique de tous, elle doit prendre en compte plusieurs paramètres importants, notamment concernant les fils électriques. Le choix d’un câble doit tenir compte de sa capacité de résistance, autrement dit résistivité. Cette résistivité se calcule en tenant compte de la longueur du fil (donc de la déperdition), de sa section (son diamètre), mais aussi de sa conductivité. Pour éviter un échauffement, le fameux effet Joule, il est important que la résistance soit faible.

3/ Effet Joule et incendie

Lorsque la production de chaleur n’est pas recherchée, les conséquences de l’effet Joule peuvent être graves. Un câble électrique mal dimensionné par exemple, se mettra à chauffer sous l’effet du passage du courant. Lorsque la température aura atteint un certain seuil, la gaine va progressivement perdre de son caractère isolant et fondre. A ce moment, le danger d’incendie ou d’électrocution est très important.

 

A titre de repère, voici quelques exemples de section de câbles et de leur puissance :

  • 1,5 mm > 10 A > 2 300 W (éclairage standard)
  • 2,5 mm > 16 A > 3 680 W (lave-linge, réfrigérateur...)
  • 6 mm > 32 A > 7 360 W (circuit à forte puissance : cuisinière électrique, chauffage électrique...)

On comprend donc bien pourquoi il est capital d’estimer correctement la puissance électrique nécessaire pour un circuit électrique. M-CO vous conseille donc de vérifier l’adéquation entre la puissance électrique du réseau et celles supportées par vos installations.

La question  en +

En cas de surchauffe, mon armoire électrique va-t-elle disjoncter automatiquement ?

NON, car les disjoncteurs sont-là pour détecter les courants de surcharge ou les courant de court-circuit, et les surtensions. Or un câble qui chauffe ne représente aucun de ses cas. Par conséquent, le seul moyen de s'en prémunir est l'analyse thermographique qui mettra en évidence les zones où la température est trop élevée.


Le certificat Q19 peut vous aider à améliorer la sécurité électrique de votre entreprise.

Demandez conseil à notre équipe !